card-omfg-youre-how-old-a

Aujourd’hui, c’est le 21 juin. Le premier jour officiel de l’été. Ca fait quelques temps qu’on le sentait venir, avec quelques pics de température à 35°, et, concomitamment, des relents d’urine de chien chaude et autres odeurs corporelles non désirables te rappelant que, oui, il va être temps de décaniller vers des horizons plus purs. 

Aujourd’hui, c’est le 21 juin. Jour de fête de la musique. Je te raconte pas l’état des enfants. Elles sont présentement en train de se dandiner sur le balcon au son d’une reprise douteuse d’un morceau d’Archive. Mamerveille brandit un drapeau bleu-blanc-rouge au passage. Maprinchesse se déhanche comme une Beyoncé des bacs à sable et Royal Baby bouge son boule en rythme. Le batteur est parti dans un solo improbable et mes 3 mini groupies sont en transe. Ca promet. 

Aujourd’hui, c’est le 21 juin. Jour le plus long de l’année. Au vu de l’excitation générale (voir paragraphe précédent), je pense abdiquer tout de suite et renoncer à les coucher. 2 ans et des bananes c’est bien pour une première nuit blanche, non? Maprinchesse est manifestement chaude pour partir en after tandis que Mamerveille, toujours raisonnable, s’est assise dans le canapé avec un bouquin. Depuis qu’elle sait lire, c’est un peu son obsession. Validée à 100% par sa mère, tu penses. 

Aujourd’hui, c’est le 21 juin. Jour de l’anniversaire de mon petit frère, Doudur. Je t’en ai parlé ici. Et bien mon petit frère a 30 ans aujourd’hui. 30 (trente) ans. La vache. Je le revois encore à 2 ans, se baladant à poil dans la maison, vêtu d’un simple collier et d’un bandana dans les cheveux. Je le revois aussi, à 7 ans, déguisé en Batman et s’inventant des missions secrètes dans la maison. C’était hier à peine ses 14 ans, cheveux longs, visage blafard et teint de vampire anémié, les pouces pleins d’ampoules à force de jouer aux jeux vidéos. Passe ton bac d’abord, les jeux vidéos c’est pour les ados attardés, tu changeras d’avis en grandissant. Hier aussi ses années de fac dans MA fac (mais avant que j’y enseigne), à se former pour pouvoir suivre son rêve: un master dans le game design. Hier toujours son départ pour le bout du monde, pour pouvoir travailler dans le domaine qu’il aime. Il y a 5 minutes, son retour en France, en province, lui le Parigot jusqu’au bout des ongles. Sa rencontre avec sa douce et ses deux chats. Et voilà qu’aujourd’hui mon Doudur a 30 ans? 30 ans! Ce n’est plus Doudur mais « Grand Doudou », l’idole de mes filles. Celui qui sait leur faire la fusée, qui ne semble jamais se lasser de leurs demandes de jeux incessantes. Celui qu’on voit trop peu, parce qu’il habite dans le sud-euh (avé l’accent). Mais celui qu’on retrouve toujours le même , avec quelques cheveux blancs peut-être, mais toujours son doux regard vert. Alors, bon anniversaire petit frère.