dr_jekyll_and_mr_hydeJe ne pouvais terminer l'année 2009 sans parachever le portrait de famille que j'ai esquissé à travers tous mes billets: Pôpa, Mi Broteur, Queen Mum, mon Hubby chéri…  Il ne manquait que le petit dernier, 21ans, 1m85 au garrot, Doudou de son petit nom.

Nan, il ne se prénomine pas Doudou, il a un nom plus royal que ça, mais c'est comme ça qu'on l'appelle depuis qu'il est tout bébé. Parce qu'il est effectivement tout doux. Le genre de bébé des pubs Pampers que t'as envie de lui faire des gouzi-gouzis tellement il est trôgnon, tellement que ses yeux verts te dévisagent avec une innocence troublante, tellement rien qu'en faisant la moue on se pâmait tous devant lui comme une ado devant Robert Pattinson. Le Doudou quoi.

Mais est-ce parce qu'il est Gémeaux ascendant Balance ou parce qu'il a développé un instinct de survie dont tu peux comprendre la nécessité au vu de la famille de fous dans laquelle il a atterri? En tous cas, il arbore un double visage: l'ange et le démon, Bruce Wayne et Batman, Dr Doudou et Mister Doudur. Car sous sa plastique de beau gosse, le Doudur a son petit caractère.

Ah il fallait le voir à peine âgé de 3 ans, nous réclamer son biberon le dimanche matin, à Mi Broteur (9 ans) et moi (11 ans) alors que y avait le Club Dorothée à la télé, et à nous menacer d'aller réveiller Queen Mum et Pôpa si on n'allait pas assez vite. Si t'as bien suivi, tu sais qu'il ne faut surtout pas réveiller le dragon la Queen Mum qui dort, ni le Pôpa d'ailleurs, celui-ci étant pris d'une frénésie ménagère quasi pathologique dès potron-minet. Nous nous exécutions alors, qui de mettre le lait et le chocolat dans le bib', qui de le réchauffer au micro-onde, tout en nous promettant de nous venger en lui planquant son nounours préféré.

Adolescent, Doudur était une véritable caricature: voûté au point que son mètre 85 atteignait vaguement le mètre 70, le jean tombant sur les genoux et découvrant un caleçon à la fraîcheur douteuse, les cheveux longs jusqu'au milieu du dos, le teint aussi blafard que le vampire sus-mentionné, et l'esprit souvent embrumé dans les volutes de substances plus ou moins licites. Gaston Lagaffe couplé à Edward Cullen.

Mais une fois passées les affres ingrates de l'adolescence, Doudou est devenu un vrai beau gosse, et je dis pas ça parce que je suis sa sister, je suis pas du genre à faire de la pub à ma famille, tu me connais. Mi Broteur ça compte pas parce que c'est un vrai artiste bourré de talent qui finira multimilliardaire et qui m'offrira un loft à New York (isn't it?). Quant à Queen Mum, elle fait sa pub dans les commentaires, c'est le plus gros buzz de la blogosphère à elle toute seule.

Donc si je te dis que Doudou est beau, c'est qu'il est objectivement beau. Il a redressé sa scoliose naissante, mis une ceinture, coupé ses cheveux à une longueur romantiquement raisonnable, conservé son teint pâle à la dandy du 19ème siècle et ouvert ses yeux qu'il a toujours tous verts (oh ça va, on fait ce qu'on peut…). Du coup, il a un petit air de Corto Maltese avec ses rouflaquettes et son caban de marin. Il a juste conservé de sa moue boudeuse d'enfant une capacité impressionnante à prendre la mouche au quart de tour. Ah, il faut le voir s'énerver devant ses jeux vidéos et balancer sa manette en lançant un "P'tain, c'est quoi ce jeu de merde!" tout à fait digne de la matriarche. La pomme ne tombe jamais bien loin de l'arbre…

Et que fait-il dans la vie le bellâtre? Il étudie pardi. Un sujet moderne du 21ème siècle qui sera super utile à la société: les jeux vidéos. Oué, je sais, vu comme ça, ça fait un peu ado attardé qui a trouvé une excuse pour jouer à Mario Bros toute sa life. Mais dit en ingliche tout de suite ça va aller mieux tu vas voir: il veut être game designer. Ça en jette hein?

En gros il va créer les jeux vidéos de demain: celui où tu pourras faire un pot-au-feu avec ta Wii (faut juste la manette spéciale touillage et le socle-marmite); celui où tu incarneras un elfe transgénique en 3D qui doit vaincre une armée de monstres protozoaires nyctalopes qui veulent envahir la vallée du milieu-en-bas-à-droite; ou encore celui où tu devras empiler des formes géométriques afin de faire disparaître des lignes (comment ça, ça existe déjà?).  Les jeux du futur quoi.

C'est qu'il a flairé le business le petiot: par ces temps de crise, les gens feraient n'importe quoi pour sortir de leur morose et monotone quotidien et assouvir leurs fantasmes les plus vils: buter un maximum de personnes en faisant gicler plein d'organes (il paraît qu'ils vont sortir une version de "Grand Theft Auto" spéciale France Télécom…), voir gagner l'équipe de France au moins une fois (merci la Playstation), avoir le QI de Jonathan de Secret Story d'Einstein (même Nicole Kidman y arrive)… Bref, ce petit a de l'avenir, ça ne fait aucun doute!

Voilà, lecteur fidèle, tu as enfin la famille Titcheur au grand complet: une symphonie de talents bien déterminés, une mosaïque de personnalités marquées, un panaché de tares congénitales singularités génétiques au potentiel encore largement inexploité. En attendant que cette belle famille s'agrandisse grâce aux miracles de la médecine moderne ou du vaudou, je te prie d'agréer, cher lecteur, mes salutations les plus basses. Si j'insiste.