pigeonHello lecteur toujours fidèle au poste (pas comme certaines - dont on taira le nom - qui prétendent tenir un blog et qui n'écrivent jamais)!  

Et non, je ne suis pas décédée, noyée dans l'alcool suite à ma soirée filles. J'ai même mis moins d'une journée à m'en remettre, je ne suis pas peu fière. Mais je ne suis point là pour causer gueule de bois mais plutôt foutage de gueule. Rhoo je sais c'est facile, mais tu me connais, j'ai du mal à résister aux transitions pourries.

Si tu te rappelles bien, il y a 7 mois et des brouettes, j'accouchai d'une petite merveille habilement surnommée Mamerveille. Or, pendant mon séjour à la maternité, une sadique photographe est venue prendre quelques clichés de mon bébé dans les positions les plus niaises angéliques possibles. Une photo me serait offerte par la maternité, m'expliqua-t-elle. Perturbée par les hormones-l'épisio-le manque de sommeil-la montée de lait-l'émotion, j'acceptai. Puis oubliai. 

Jusqu'à hier où je reçois un coup de fil de la-dite photographe qui s'excuse de tant de retard mais veut me proposer les photos. Nous prenons rendez-vous ce matin et la coquine (au sens XVIIIèmiste du terme) se pointe avec une valise. Oué quand même. Elle me sort des livres-photos de toutes tailles, des cadres en verre gravés et des agrandissements de toutes sortes. Je feuillette ses créations, m'attendris devant l'air cabossé de ma petite qui avait 2 jours lors de la séance photo. Je zappe un peu les dessins un peu mièvres et les phrases un poil gnangnan ("Mon bébé d'amour que j'aime d'amour à la folie passionnément" - si, presque). Je note que les 20 pages du livre sont constituées des 10 mêmes photos (un coup en couleur, un coup en sépia, un coup en noir et blanc, un coup en presque noir et blanc, un coup en pop art…). 

Je m'apprête à acheter deux petits livrets en format réduit et demande le prix. La friponne me demande si j'ai l'habitude des photographes professionnels. Gni? Je dis qu'à part à mon mariage, non. Elle sort sa calculatrice, tapote un chiffre et me la tend. Je lis "264". Je dis "Gni?". Elle me dit: "C'est pour deux livres mais je vous offre 4 agrandissements en plus". Je re-dis "Gni? C'est en Euros?". Elle acquiesce et se lance dans un long argumentaire sur le travail que ça a demandé, les retouches des photos, la personnalisation du livre, etc, etc. 

- Oui mais quand même, avec mon ordinateur, je fais la même chose pour 20 Euros… 

- Ah mais là c'est du travail de professionnel, voyez la qualité des photos. 

Je me retiens de lui balancer que ses tirages ressemblent beaucoup à ce qui sort de mon imprimante et que pour des photos de pro sur du matériel de pro, le grain est particulièrement grossier, la photo sur-exposée et les couleurs très fades. Voyant qu'elle est en train de me perdre elle me lance: 

- Mais les petits livres ne sont qu'à 90 Euros l'unité! 

- Oui mais quand même, je trouve que ça fait cher. Je vais plutôt vous prendre quelques tirages. C'est combien? 

- 10 Euros la photo. Mais si vous me prenez un livret, je vous en offre 4 et vous pouvez payer en 4 fois sans frais. 

Gardant mon calme et mon sang-froid, je lui réponds: 

- Des tirages suffiront. Je trouve que le livret est trop onéreux. 

- Et une photo encadrée? Ce n'est que 50 Euros, et je vous offre 2 photos en plus. 

- Non, vraiment merci. Je vais vous prendre ces 2 là. 

- Bon, choisissez en une autre en plus, je vous l'offre. 

- Ah? C'est gentil merci. 

- Voilà. Ca fera donc 30 Euros. 

J'ai fait le chèque (j'aurais peut-être dû lui demander de payer en 4 fois, juste pour l'emmerder un peu). Elle a plié sa valise et est partie. Je me suis retrouvée avec mes 4 photos tout en m'auto-congratulant pour ma patience et ma bonne éducation. Non parce que c'était quand même la plus grosse arnaque du siècle. Si Queen Mom avait été là, elle lui aurait probablement dit: 

- Nan mais tu te fous de ma gueule? 90 Euros pour ton livret sorti de mes fesses, c'est de l'escroquerie! Tu devrais être contente que je te dénonce pas au comité d'éthique des photographes de maternité! Et puis ces cadres en verre, c'est pas possible! Ca se fait plus depuis George Pompidou! 

Et puis j'ai réalisé le truc. Le comment c'est possible que des gens lui achètent sa daube à ce prix là. Normalement, elle vient dès la sortie de la maternité te présenter ses clichés ratés et ses livres-photos indexés sur le cours de l'or. C'est-à-dire en plein pendant la phase où toi, jeune accouchée, tu baignes dans un marasme hormonal hallucinant, couplé à un sérieux manque de sommeil et à une passion déraisonnable pour le petit être encore tout rouge et (en toute objectivité) tout moche qui hurle à côté de toi. Je crois que dans ces moments là, tu pourrais payer pour faire encadrer ton placenta tellement tu es à côté de la plaque. 

Ca n'a pas un nom ça? L'abus de faiblesse? Hmmm… Je suis contente: la croquignole est venue 7 mois trop tard, je ne lui ai lâché que 30 Euros. Ca te laisse imaginer combien j'aurais payé si elle était venue plus tôt… 

Sur ces bonnes paroles, je te laisse sur ce magnifique cliché de bébé que j'ai encadré et affiché dans mes toilettes. 

bébé