repasHello lecteur!


Aujourd'hui, je vais faire vite car y a repas de Noël à la cantine. Pour l'occasion, notre bien-aimée direction a décidé de banaliser les cours entre 11h30 et 15h30.

Toi aussi tu trouves ça beaucoup, 4 heures pour avaler un repas, fusse-t-il de fête? Oué moi aussi. Mais apparemment, il faut bien ça pour avaler le foie gras pâté de canard en entrée, la dinde sèche aux marrons en plat, et la bûche qui porte bien son nom, rapport au temps de digestion qui s'en suivra en dessert. 


Du coup, j'ai 3 heures de cours en Terminales qui sautent. On devait faire un devoir type bac. Tu sais, le truc qu'ils ont dans 6 mois et pour lequel ils sont tellement loin d'être prêts que je n'ose pas leur dire de peur de les décourager. Bon ok, j'exagère un peu, y en a qui l'auront au rattrapage. Tu parles, les nains doivent être fous de joie. 


Mais comment je finis mon programme moi, quand y a toujours une bonne raison pour faire sauter le cours d'anglais? Entre la neige qui bloque bêtement les routes, le repas de Noël de 4h, les fêtes religieuses non prévues au calendrier mais célébrées quand même, les journées de formation qui tombent pile les jours où j'ai cours, les sorties scolaires des nains, et les jours où je suis malade parce que ça m'arrive, je suis pas un robot? Hein? Comment je leur titche l'ingliche moi? Comment je fais pour qu'ils passent "du niveau seuil B1 au niveau avancé B2 dans l'échelle du Cadre européen commun de référence pour les langues" (instructions officielles 2010)? Comment je fais tout ça si on me pique toutes mes heures pour organiser des gueuletons? 


Comment ça "c'est Noël"?

 

Illustration: photo empruntée au vrai repas de Noël d'un collège voisin. Miam!