challenge-accepted-barney-5619

Pour celles et ceux qui, comme moi, n’ont pas la chance de partir en vacances cet été et qui regardent avec exaspération les photos toutes plus paradisiaques de leurs contacts Facebook (mes genoux à la plage, mes genoux dans un hamac, mes genoux à l’apéro, etc…), je propose ces modestes conseils pour avoir quand même l’impression d’être bien loin de son appartement parisien surchauffé par des semaines de canicule. 

Et si comme moi tu as pris le forfait all-inclusive « je pars pas en vacances mais en plus je suis alitée », alors lis bien ces lignes. 

Evidemment, si tu es scotché à la capitale (ou chez toi dans ta ville/patelin/hameau/trou) mais que tu es mobile, je suis sûre que tu auras assez d’imagination pour occuper tes journées: visites, expos, piscine, promenades, apéros en terrasse, dîners au resto, cinéma, etc… il y’a de quoi faire. 

Mais quand tu es obligé de rester enfermé entre 4 murs, là, laisse moi te dire que c’est une autre paire de manches. Qu’à cela ne tienne, tu me connais, j’adore relever des défis improbables et je me fais suffisamment suer pour n’avoir rien d’autre à faire de toutes façons que de te proposer mes astuces aussi loufoques que réalisables. 

 

#1: Recréé un environnement balnéaire (ou s’approchant). 

Gonfle un matelas pneumatique (si tu en as un), étale une serviette dessus, installe-toi sous le premier cocotier que tu vois et sors ton nécessaire de plage: chapeau, lunettes, crème solaire et bouquin. Voilàààà… 

IMG_2929

Il est pas beau mon palmier maison?   

 

#2: N’oublie pas la bande son. 

Fastoche: rends toi sur Youtube et joue cette vidéo. Tu en as pour 2 heures environ. Attention, effet collatéral possible, cela peut donner envie de faire pipi. Tu t’en fous tu es chez toi, avec accès aux ouatères. Pas besoin d’aller « nager » pour soulager ta vessie plus ou moins discrètement (chez toi 1 - la plage 0). 

 

 

#3: Adopte une summer attitude. 

Ce n’est pas parce que tu es toujours en environnement urbain que tu dois te laisser aller. Short, tongs, chemise à fleurs, bikini, vernis à ongle estival… Fais toi plaisir, personne ne te jugera (puisque tu ne sortiras pas de chez toi, faut-il que je te le rappelle?)

 

IMG_2896

 

 

#4: Oins-toi d’huile qui sent bon l’été. 

Ta peau n’a certes pas été malmenée par le sel et les rayons du soleil mais ce n’est pas une raison pour sentir comme d’habitude. Une bonne huile qui sent bon les vacances, voilà qui fera ressurgir quelques souvenirs olfactifs agréables. Bonus: si ton conjoint souhaite t’oindre lui même dans un lent et sensuel massage, ne t’en prive pas. Perso, je suis toute seule et enceinte jusqu’aux yeux, donc je m’oins comme je peux. On repassera pour le sensuel mais au moins je sens bon. 

 

IMG_2897

 

Je m'oins quotidiennement consciencieusement. 

 

#5: Autorise-toi quelques plaisirs estivaux. 

Rien de tel qu’une bonne glace pour se sentir en vacances. Evidemment comme tu es alitée, tu n’as pas le droit d’aller toi même te chercher un sorbet mangue-melon, mais heureusement le dieu Picard n’est jamais loin et tu peux te faire livrer chez toi une douceur glacée de ce type en quelques clics. 

 

Glace

 

 

 

#6: Investis dans de bons romans. 

Un des plaisirs des vacances n’est-il pas de bouquiner un bon pavé sur le sable? Une sélection équilibrée entre poche facile à lire et histoire plus sombre te permettra d’oublier que ton matelas pneumatique se dégonfle et que ton parquet est un peu dur. 

 

IMG_2930

 

 

#7: Mets tes pieds dans le sable. 

Mais comment faire quand on a pour seul revêtement au sol un magnifique parquet haussmanien? N’aie crainte, jeune padawan, j’ai la solution bien sûr. Si comme moi tu es (même momentanément) équipé d’un chat, alors n’hésite pas et va fouler de tes petits petons la litière du-dit félin. Tu verras, l’illusion est confondante! 

Si tu n’es pas muni d’un camarade à 4 pattes, tu peux aussi tremper tes pieds dans une bassine préalablement remplie de riz arborio ou de lentilles. Ferme les yeux, remue les pieds et savoure la sensation du grain qui glisse entre tes arpions. 

 

FullSizeRender

 

Bien sûr que je suis cap! (Oui ce sont mes petits petons)

 

 

#8: Va te baigner! 

Après tant d’effort (et pour éviter tout risque de mycose), rien de tel qu’une bonne baignade rafraîchissante pour se délasser. Un bon bain (garanti 100% sans méduse) et le tour est joué! Toi aussi tu pourras poster sur les réseaux sociaux une photo de tes genoux encore mouillés de leur baignade. 

 

IMG_2915

 

Oui ça c'est mes genoux. Petit veinard, tu n'auras jamais eu autant d'aperçus de mon anatomie!

 

 

#9: Fais la sieste. 

Ai-je besoin de te donner le mode d’emploi? Ferme l’oeil gauche, ferme l’oeil droit. Voilàààà. A dans 1/2 heure. 

 

noir

 

C'est ce qu'on voit quand on dort. 

 

 

#10: Prends l’apéro. 

Est-il nécessaire de te le rappeler? L’apéro, c’est LE signe qu’on est bien en vacances. Anisé, rosé, ou comme dans mon cas non alcoolisé, le tout est de bien respecter cette tradition estivale. Accompagné de quelques cahuètes ou de dés de melon, c’est ton meilleur atout « sensation vacances ». Alors oui, je sais, prendre l’apéro tout seul a un petit côté « loser » au mieux, « alcoolique » au pire. Si comme moi tu es seul, tu peux toujours te servir deux verres pour pouvoir trinquer avec toi même (le doux « cling » des verres qui s’entre-choquent te rappellera certainement des souvenirs émus de vraies soirées entre amis). Ne pleure pas, NON tu n’es PAS pathétique. Tu es juste seul à Paris pendant les vacances, nuance. Ressers toi un verre pou la peine. Evidemment, s’il s’agit de boisson non alcoolisée, tu peux continuer à te resservir mais l’effet réconfortant sera peut-être décevant…

 

IMG_2925

Je recommande la 1664 sans alcool.  

 

 

#11: Prépare-toi un vrai dîner de vacances. 

Certes, le barbecue sur le balcon est interdit dans la plupart des copropriétés parisiennes. C’est pourquoi, ce soir, je te propose de tenter le dépaysement culinaire. Pourquoi ne pas profiter de la richesse de la capitale pour te faire livrer un repas un peu exotique? Libanais, thaïlandais, italien, j’en passe et des meilleurs! Ah ça aura quand même plus de gueule qu’une pauvre chipolata à moitié calcinée non? 

 

chipo

 

Ah ça fait moins rêver vu comme ça!

 

 

#12: Fais la fête jusqu’au bout de la nuit. 

Parce que c’est ça aussi les vacances: aller agiter son popotin sur un dancefloor avec des amis, oublier ses responsabilités et l’heure de réveil du lendemain matin (gamins oblige) et refaire la chorégraphie de son cours de modern jazz d’il y a mille ans, juste pour le fun. Mais comment s’y prendre quand on est tout seul dans son appartement parisien et qui plus est au repos forcé? Un grand jeté suivi d’un grand écart facial ne risque-t-il pas de déclencher des contractions inopportunes? 

Certes, mon ami. C’est pourquoi je te propose une solution radicale: oublie la danse, chante! Et oui, pourquoi ne pas organiser un karaoké géant chez toi? Je n’y vois que des avantages: tu peux mettre la musique que tu veux, chanter aussi faux et aussi fort que tu le souhaites tout en restant confortablement assis dans ton canapé. Personne ne saura jamais que tu connais par coeur Sacha Distel ou que tu as des trémolos dans la voix quand tu chantes du Céline Dion. Le lendemain matin tu auras la voix aussi rauque que si tu avais passé la nuit en boîte et fumé 3 paquets de cigarettes. 

Et comme je suis pas radine, je t’ai même trouvé une appli pour ça: 

 

Ouais j'ai testé, je recule vraiment devant rien.

 

A télécharger si tu es adepte du ridicule qui ne tue pas.

 

Voilà, si tu as bien suivi mes instructions tu dois normalement te sentir complètement dépaysé et détendu. A tout le moins, tu auras tué le temps et prouvé que tu n’as pas peur du ridicule. Bien évidemment, si tu as d’autres suggestions (photos à l’appui!) je t’invite en partager avec tes petits camarades dans les commentaires. 

J’ai encore 11 jours à meubler avant le retour de Tendrépoux et des enfants…