Bien le bonjour fidèle lecteur! Tu vas pas me croire, mais j'ai encore été taguée! Moi qui me traîne déjà un tag de 26 semaines (merci Lilas, hein!), me voilà à nouveau affublée d'une tache à accomplir. C'est Virginie du Grand Bric à Brac qui me fait cet honneur. Mais pas de bol, très chère, j'ai déjà été taguée sur ce même sujet y a pas si longtemps. C'était


Tu ne m'en voudras p as alors si j'adapte un peu  ton tag ici, histoire de pas trop radoter et de te le faire façon loufoque. Donc, z'êtes mignons dans les commentaires, vous portez pas plainte pour outrage à dentiste ou coups et blessures: c'est pour de rire. 


Signe particulier: je suis née avec 35 dents. 


Mauvais souvenir: me faire arracher 3 dents par un dentiste ivre et bigleux qui a choisi d'enlever les incisives. Sans anesthésie. Mais après, j'ai eu droit à une sucette. Et une paille. 


Souvenir d'enfance: la générosité de la petite souris qui me laissait so us l'oreiller des sommes indécentes et du Stéradent. 


Défaut: la rancune. Le dentiste fou a eu un "accident" de fraise et ne peut, à ce jour, toujours pas s'asseoir. 


Film "bonne mine": "Les dents de la mer". Ou à la rigueur "Twilight". 


Voilà, oui je sais tu te dis que décidément ça s'arrange pas, que j'ai dû être traumatisée par les dentistes étant enfant, subissant les outrages d'une usine à gaz dans ma bouche, de caries soignées à vif ou de détartrages à la soude. Hé ben même pas. J'y ai mis les pieds deux fois dans ma life chez le boucher dentiste et j'ai même pas eu peur mal.  C'est juste que j'ai une imagination débordante, doublée d'un talent naturel pour le gore et d'un humour à toute épreuve. Si, si. Alors même si tu as une dent contre moi parce que j'ai traité ce tag un peu à la légère, ne montre pas les crocs, lecteur incisif, mais raconte moi plutôt tes expériences dentaires les plus effarantes en commentaire!

Ah oui, et histoire de finir de me faire des amis, je tague sur ce sujet même ma chère Marine, Queen Mom, et Lilas


Bien le bonsoir!