09 mai 2018

Fin de semestre : blocus, partiels et autres joyeusetés

Après plus de 3 semaines de blocage, ma fac a enfin été évacuée. Les étudiants qui squattaient les lieux ont été délogés et les locaux sont en cours de remise en état. Nous devrions pouvoir reprendre une activité normale bientôt.  Bien sûr, les bloqueurs s’insurgent contre la « violence » de l’intervention des CRS (faut dire qu’ils se sont fait réveiller en pleine nuit, c’est sûr que c’est pas agréable) et crient au fascisme car on voudrait les faire taire. Je n’ai strictement aucune compassion à leur endroit: ils... [Lire la suite]
Posté par Titcheur à 14:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 mars 2018

La mi-semestre

La mi-semestre, cette pseudo-échéance qui laisse un peu songeur. Déjà 6 semaines de cours effectuées (ressenties: 12). La « rentrée » est enfin loin dernière nous si l’on fait exception de cet étudiant qui a débarqué lundi dernier pour son « premier » cours en 3ème année de licence. « Je suis nouveau » qu’il m’a dit. Après avoir intérieurement poussé des jurons à faire rougir Tarentino, je lui ai souhaité la bienvenue et lui ai dit de sortir une copie double et un stylo. C’était le jour du partiel de... [Lire la suite]
Posté par Titcheur à 15:19 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 janvier 2018

Journal de bord d’une Ingliche Titcheur #3 - La rentrée

C’est la semaine de la rentrée. Bizarrement, je n’ai jamais été plus proche du petit-suicide que cette année.   Tout ce qui pouvait partir en sucette est parti en sucette.  La semaine dernière, je peinais à recruter des profs pour remplacer des désistements de dernière minute.  Cette semaine, je dois fermer des groupes et annoncer à des profs qui ont passé des jours à préparer leurs cours que, finalement, ça va pas être la peine de se déplacer. Les étudiants de ma faculté ne veulent manifestent pas travailler... [Lire la suite]
11 janvier 2018

Journal de bord d’une Ingliche Titcheur #2

La semaine précédent la rentrée est toujours atroce. Déjà parce que c’est la semaine où je cauchemarde que j’arrive nue (et pas épilée) devant mes étudiants ou que je dois repasser l’agrégation et que je ne connais pas le programme et que je me ridiculise devant un jury exclusivement composé de mes collègues qui perdent du coup toute estime à mon endroit. Mais la semaine précédent la rentrée, à la fac, c’est surtout la semaine de toutes les angoisses pour les phobiques administratifs. Pour ma part, étant en charge de tout le... [Lire la suite]
06 janvier 2018

Journal de bord d’une Ingliche Titcheur #1

2018. Nouvelle année. Nouvelles résolutions. Nouveaux objectifs.  Cette année, promis juré craché, j’écrirai davantage. En 2017, je n’ai écrit que 12 billets. Ecrire sur ce blog ou à côté demande du temps que j’ai pas su dégager l’année dernière. J’ai souvent privilégié d’autres activités autrement plus essentielles (corriger une copie, changer une couche, accompagner une sortie scolaire, préparer un cours, faire un escape game avec des copains, buller devant une série…). Cette année, donc, j’ai décidé de tenir un journal de... [Lire la suite]
13 décembre 2017

Conseils à mes étudiants en fin de semestre

Cher Lambda,  Je te retrouve après 12 semaines de cours à l’université. Les vacances approchent, tu n’en peux plus. Tu as survécu à une gastro, les pannes de train à Montparnasse mais il te reste la plus grosse épreuve du semestre: les partiels. Et comme je commence à avoir un peu d’expérience sur le sujet, voici quelques précieux conseils pour survivre à cette dernière semaine.  Feurste ovol, petit rappel qui semble basique mais qui pourtant s’avère nécessaire: l’université ne fournit pas les copies, ni les stylos... [Lire la suite]
Posté par Titcheur à 22:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 janvier 2017

Mes étudiants - cuvée 2017

Ils sont ma raison d'être. Littéralement. Sans eux, je n’existerai pas c'est aussi simple que ça. A-t-on jamais vu un être humain sain d'esprit pérorer pendant des heures face à des tables vides, gesticulant, gribouillant quelques notes au tableau et se retournant théâtralement devant des chaises inoccupées? Si, peut-être quelque candidat à des primaires électorales en manque cruel de notoriété lors d'un meeting raté. Bref. Sans étudiants, pas de prof alors que l'inverse n'est pas nécessairement vrai. Laisse moi te présenter... [Lire la suite]
Posté par Titcheur à 15:37 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 octobre 2016

The Back to School (merci Google translate)

Il y a 3 semaines, je te narrais avec angoisse mes cauchemars pré-rentrée universitaire. 3 semaines déjà et pas une minute pour revenir t’en parler en ces modestes lieux. Dire que je suis sous l’eau est un vaste euphémisme. Je suis sous l’eau avec des enclumes dans les poches. Et des boulets aux pieds. Sous une couche de banquise épaisse. Non je ne dramatise pas *main sur le front, tête rejetée en arrière*.   Je cours partout: pour être à l’heure à la fac, pour être à l’heure à la crèche et pour être à l’heure à l’école.... [Lire la suite]
Posté par Titcheur à 20:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 janvier 2016

Reprendre le boulot avec 3 enfants en bas âge

Le plan était parfait. En tant que prof dans le supérieur, mon congé maternité de 26 semaines correspond à 312h de décharge. Je devais reprendre le 8 février prochain et il me restait donc 72h à effectuer sur mon service de PRAG qui en compte 384. Comme nous sommes une université moderne, nous disposons d’une offre de formation à distance via notre sioupère plateforme en ligne, et comme mon administration est trop cool, ils m’ont proposé de reprendre deux cours de master à distance. Sur le papier, c’était une excellente idée: avec... [Lire la suite]
01 mars 2015

Of phones and students

Suite aux nombreuses réactions à mon billet précédent, voici quelques constats navrés et navrants sur l'usage des téléphones portables (mobaïles pour les intimes) en cours.  Déjà au collège lycée, l'objet semble littéralement greffé au corps de nos chers bambins, ceux-ci étant prêts à le dégainer, qui pour prendre une photo des fesses de Marie-Nabilla, qui pour textoter une blague à Jean-Kevin, qui pour faire une partie de Candy Crush en douce pendant le cours de maths. Déjà une vraie plaie donc.  En fac, c'est un peu... [Lire la suite]