pin-up-vote

Mes chers concitoyens, mes chères concitoyennes, 

Etant donné la médiocrité absolue de cette campagne présidentielle, j’ai décidé de présenter ma candidature à la magistrature suprême. Oui, je sais, le premier tour est dans 4 jours mais je suis sûre de pouvoir vous convaincre que voter Titcheur, c’est voter pour un avenir meilleur (c’est mon slogan de campagne) (désolée, je suis aussi ma propre directrice de campagne, et crois-moi que je vais m’auto-virer tellement je suis mauvaise). Voter Titcheur, c’est voter pour un avenir meilleur, disais-je. Pourquoi? Je vais vous le dire. 

 

1. Moi présidente, plus de guerre, parce que j’interdirai le guerre (ainsi que la mort, la maladie et la famine). Ce sont des mesures fortes, qu’il fallait prendre depuis longtemps mais mes prédécesseurs, ces pleutres, ont tous manqué de volonté. Je ne faiblirai pas. Les Français seront invités à faire l’amour à la place.  

 

2. Moi présidente, puisqu’il n’y aura plus de guerre ni de maladie ni de mort, les budgets de la défense et de la santé seront entièrement dédiés à la lutte contre le chômage. Un plan de formation géant permettra à chaque Français de se former aux jobs du futur (pilotes de drones, designer de vêtements pour robots androïdes, concepteur de panneaux solaires pour éoliennes, …). 

 

3. Moi présidente, puisqu’il n’y aura plus aucun chômeur, le budget de Pôle Emploi sera entièrement ré-investi dans l’Education nationale et dans l’environnement. 

 

3. Moi présidente, en matière d’éducation, mon sujet fétiche par excellence, je promets, et ceci n’est pas dit à la légère, qu’à la fin de mon quinquennat, chaque petit élève français connaîtra ses verbes irréguliers d’anglais par coeur. Et j’aimerais être jugée sur cet engagement. 

 

4. Moi présidente, toujours en matière d’éducation, je revendrai tous les iPads à 800 boules généreusement offert par le précédent gouvernement aux collégiens pour augmenter le salaire des enseignants. Sauf celui des profs de maths. Parce que. 

 

5.  Moi présidente, toutes les machines à café seront remplacées par des modèles performants servant des liquides goûtus. Il y aura d’ailleurs des menus 100% bio à la cantine et des frites à chaque service. 

 

6. Moi présidente, je lutterai contre le terrorisme et l’insécurité. Tout terroriste sera inlassablement poursuivi, jugé, emprisonné et torturé en étant forcé d’écouter la « musique » de Maître Gims en étant pendu par les orteils. Et pour que les Français se sentent plus en sécurité sur leur territoire, je distribuerai gratuitement à chaque foyer des gilets pare-balle et une caisse de Chablis (ça détend). 

 

7. Moi présidente, je lutterai aussi contre ces petites incivilités qui pourrissent le vivre ensemble. Il sera désormais passible d’amendes de prononcer les mots « au jour d’aujourd’hui » et « malgré que », les gens qui crachent par terre seront obligés de lécher leur production à même le sol et les jeunes qui utiliseront encore l’expression « j’m’en bats les couilles » devront se prêter à l’exercice et la vidéo de leur exploit sera postée sur les réseaux sociaux. Cela devrait les calmer. 

 

8. Moi présidente, les uniformes des forces de l’ordre seront désormais roses, couleur beaucoup pacifique et tendance 2017 que ce bleu marine informe. Les magistrats auront droit à des séances de psy gratuites et les juges des enfants auront le droit de tabasser personnellement le pédophile de leur choix. 

 

9. Moi présidente, je mettrai fin au réchauffement climatique. J’installerai la climatisation dans chaque foyer. Celle-ci sera alimentée par un ingénieux système de vélo permettant à chaque Français d’assurer sa propre climatisation, et pour un vélo installé, une glace vanille-chocolat offerte!

 

10. Enfin, moi présidente, la paix régnera dans l’univers. Je nommerai Miss France premier ministre afin de m’en assurer. Je ferai d’ailleurs de l’égalité homme-femme un combat de tous les instants et ma première mesure consistera à surpayer toutes les femmes de 30% dans le privé comme le public afin de compenser des décennies d’inégalités salariales. 

 

Voilà, mes chers concitoyens, mes chères concitoyennes, en 10 points le programme que je vous propose pour redresser notre beau pays. Vous pouvez bien sûr consulter mon programme détaillé sur le site www.jevousaibieneus.com et contribuer au financement de ma campagne en envoyant des pots de Nutella à l’Elysée, vu que je vais y emménager dans 15 jours.