cadeau

En cette période de pré-festoiement, quoi de plus catholique et charitable que de te narrer les dernières aventures ridicules de l'être qui illumine mon quotidien (et muscle mes zygomatiques) depuis près de 10 ans? 

Tu commences à bien connaître la bête, lecteur fidèle. Je t'avais raconté ici ses prouesses en bricolage et décrit ses qualités de mécanicien. Comme tu le sais puisque tu lis mon blog depuis le début, Tendrépoux est aussi féru de sports en tous genres et il ne rate pas une occasion pour sculpter son corps de rêve. 

Non content de courir 15 bornes 2 fois par semaine et d'aller "à la salle" (et pas à la selle) (désolée) dès qu'il le peut pour soulever de la fonte, Tendrépoux a aussi décidé qu'il irait au boulot à vélo. Après tout, traverser Paris d'ouest en est à bicyclette est fort agréable, même s'il faudra m'expliquer l'intérêt d'arriver en sueur et ébouriffé au boulot. 

Bref, tout content de sa nouvelle idée, Tendrépoux décida unilatéralement que le VTT qu'il m'avait offert pour mes 25 ans (il y a à peine 3 ans donc) (pouf pouf) et qui prenait la poussière dans l'abris de jardin de ses parents ferait parfaitement l'affaire. Il en changea simplement les pneus pour en faire un vélo de route et investit dans un ravissant gilet jaune et un casque. 

Ah il fallait le voir rentrer tous les soirs, le visage rougi, fouetté par les vents, la goutte au nez et le pantalon rentré dans la chaussette, fier comme bar-tabac (comme dirait l'autre). Mais il ne goûta que brièvement cette douce félicité. Un soir, Tendrépoux m'appela au téléphone: 

- Chérie? 

- Oui, astre de mes jours? Qu'y-a-t-il et où es-tu? J'entends comme un bruit de métro. Tu n'avais pas pris ton vélo ce matin? 

- Si!! (sanglots refoulés) Mais on me l'a volé!

- Mais comment est-ce possible, amour de ma vie? Ne l'avais-tu point garé dans le parking fermé/surveillé par caméra/gardé par un maître-chien 24h/24 de la Slaves&Associates

- Ben non! Je l'avais accroché au grillage en face de l'entrée du boulot, dans la rue. Je ne comprends pas… 

- Ta confiance en la probité de tes concitoyens t'honore, mon bien-aimé, mais dis-moi, tu avais bien acheté un antivol haute sécurité, non? 

- Euh, et bien, pas vraiment. J'ai récupéré un vieil antivol chez mes parents. Je pensais pas qu'on me le volerait! Pffff… Je suis bon pour en racheter un! 

Et Tendrépoux rentra, dépité et en métro à la maison ce soir-là. Tenace, il décida de se rendre dès le lendemain dans une grande enseigne sportive pour se ré-équiper. 

 

Le lendemain, nouveau coup de fil de mon mari.  

- Alors, ça y est? Tu l'as ton nouveau vélo? Tu es content? 

- Ben non. Tu vas pas me croire, mais on m'a volé mon portefeuille ce matin!

- Comment, lune de mes nuits? Tu as été agressé et molesté par une bande de voyous? 

- Euh, pas vraiment non. J'ai laissé ma veste sur le dossier de ma chaise dans la salle de réunion et suis sorti quelques minutes pour prendre un appel téléphonique. Quand je suis revenu, mes poches étaient vides! Plus de portefeuille et plus de chéquier! 

- Et tu avais laissé ton portefeuille et tous tes papiers dedans? 

- Oui! Je n'ai pas pensé que n'importe qui pouvait rentrer dans cette pièce!

- Ta foi en l'espèce humaine te fait honneur, mon héros. Et tu as fait opposition bien sûr? 

- Non pas encore. Je pensais le faire ce soir en rentrant. 

- Mais voyons, mon adoré, il faut le faire immédiatement! Le voleur est peut-être déjà en train de vider ton compte en banque!

Tendrépoux passa donc le reste de la journée au téléphone à faire opposition sur ses cartes bancaires et chéquier, et au commissariat pour déclarer le vol de ses papiers. Il rentra sans le sou et sans vélo. Mais bien décidé à acquérir de nouveau un deux-roues, il entreprit le samedi suivant de se rendre dans son magasin de sport muni du chéquier qui lui restait.  

3 heures plus tard, appel de Tendrépoux. 

- Allo mon amour? Que se passe-t-il? Je commençais à m'inquiéter!

- C'est rien. Je rentre en métro. Je n'ai pas pu acheter le vélo. 

- Mais comment est-ce possible, mon roudoudou? 

- Et bien mon chèque n'est pas passé. Ils ont du appeler la Banque de France pour vérifier le numéro et en fait la banque s'est trompée et a bloqué tous mes chéquiers, pas seulement celui qu'on m'a volé. J'ai passé 3/4h à la caisse, c'était l'horreur.  

- Décidément, soleil de mon existence, tu es maudit! On dirait presque que l'univers essaye de t'empêcher de rouler en vélo! 

Et pour la troisième fois, Tendrépoux rentra bredouille et à pied. Quelque peu secoué par ses mésaventures à bicyclette, Tendrépoux décida de réinvestir plutôt dans de nouvelles chaussures de course. Puisque l'univers refusait qu'il pédalât, il allait courir. Exigeant et économe à la fois, il passa des heures sur internet à comparer les performances techniques, les prix et les couleurs des baskets qu'il ciblait. Au bout de quelques jours d'un benchmarking forcené, il s'écria: 

- Ca y est! Je les ai commandées!

- Quoi donc, mon époux? 

- Et bien mes baskets! J'ai réussi à les trouver à plus de 50% sur un site. Je suis vraiment content parce que sur les sites habituels, elles étaient à 75 Euros et là, je les ai pour 65 Euros! 60% d'économies!

- Fantastique, mon amoureux! J'applaudis tes talents et ta persévérance! 

- Merci, mon coeur. C'est juste un peu étrange, je n'ai pas reçu de mail de confirmation de ma commande… 

- Hmmm, étincelle de ma vie, peux-tu me dire sur quel site tu as commandé? 

- Euh, attend que je le retrouve… Voilà! www.bengldsh.com. C'est bizarre parce que ce n'est pas le nom du lien sur lequel j'ai cliqué… Et puis il y avait quand même beaucoup de fautes d'orthographe sur cette page… Oh, non! Tu crois que c'était une arnaque? 

- Je ne sais pas, étoile de mes rêves, mais ta confiance en ton prochain m'éblouit. Tu devrais peut-être consulter ton compte en banque pour voir si tu as été débité. 

- Tu as raison. 

Evidemment, il avait été débité. 2 fois. Par un site chinois. Il a donc fait opposition. Sur sa nouvelle carte bleue. Si.  

5 semaines plus tard, le facteur sonna à la porte. Et nous livra ça: 

 

IMG_2277

IMG_2279

 

Ce n'était pas le modèle commandé, mais bon, c'était arrivé. 

5 semaines plus tard, le facteur re-sonna à la porte. Et nous livra ça: 

 

IMG_2277

IMG_2416

 

La deuxième paire… toujours pas le modèle commandé. Mais Tendrépoux les adore. C'est déjà ça.