Mamerveille

Aujourd'hui c'était au tour de Mamerveille de faire sa rentrée, et pas des moindres! Petite section de maternelle, s'il vous plaît. 

 

Ca fait environ 8 mois qu'elle nous parle tous les jours de l'école, de ce qu'elle y fera, de sa maîtresse, des jeux qu'il y aura, des copains qu'elle s'y fera, des toilettes où elle fera pipi et de comment ça va être trop bien. C'est te dire son niveau d'expecteichieun

 

Ce matin, elle s'est levée zen. A bu son biberon devant un petit dessin animé. S'est habillée. A mis ses sandales et son gilet fraîchement marqué à son nom. Et a enfilé son petit sac à dos brodé à son prénom (pas par moi, rassure-toi, j'ai deux mains gauches pour ces choses-là) (et les créneaux, ajoute Tendrépoux, le fourbe) (tout ça parce que j'ai rayé notre bagnole toute neuve en la sortant de notre parking) (pffff…). 

 

Tendrépoux, Maprinchesse et moi l'avons accompagnée à l'école (oui, on a fait la rentrée en famille, que veux-tu, on ne galère pas pendant des années pour faire des mouflets sans avoir quelques séquelles psychologiques). Nous avons cherché son nom dans les listes des 4 classes de maternelle, nous sommes un peu perdus dans les couloirs avant de trouver sa salle. Elle a accroché son petit sac à son porte-manteau et est rentrée dans la classe où l'attendait Maître J. Eh oui, pas de maîtresse, mais un maître. Mais ça, Mamerveille ne s'en est pas aperçu tout de suite puisqu'elle s'est précipitée sur les jouets avec enthousiasme, oubliant jusqu'à notre existence en une nano-seconde. Emus, mais fiers, nous nous sommes présentés au maître. Mamerveille est venue saluer poliment ce gentil monsieur barbu avant de retourner à ses jeux. 

 

Puis Maître J. demanda l'attention des parents pour nous informer d'une réunion parents-profs lundi soir. Un silence respectueux régnait, les adultes sortant leurs smartphones pour noter le rendez-vous pendant que les enfants se taisaient, légèrement intimidés. Tous sauf une. Mamerveille, qui avec la candeur resplendissante de ses 2 ans 3/4, s'écria d'une voix sonore: "Mais elle est où la maîtresse?". 

 

Voilà, voilà. C'était la rentrée de Mamerveille.