to-do-list-nothing

Hello lecteur délaissé!  

Mon absence fut longue, ma conscience peu tranquille et ma culpabilité immense. Qui eût cru qu'une fois les cours en fac terminés, mon travail universitaire ne ferait que s'alourdir? Hein? C'est dingue ça! Moi qui croyais pouvoir me la couler douce à partir de la mi-mai, et aller claquer mon salaire à la Halle aux chaussures ou chez Mary Kimberley pendant que d'autres, toi par exemple, continuent à trimer pour payer mes émoluments, me voilà bien marrie. 

Oui car figure toi que, outre le fait de titcher l'ingliche, j'ai également une certaine responsabilité administrative dans mon université. Je suis une sorte de coordinatrice si tu veux. Donc mon job, une fois les cours finis, est en gros de préparer la rentrée, les emplois du temps de mes collègues et de recruter des vacataires pour tous les cours méga cools que nous proposons et pour lesquels nous manquons de titulaires. Bref, l'éclate. Et un milliard de choses à faire et à penser, comme tu l'imagines. Du coup, je cède à cette mode que beaucoup connaissent et pratiquent: la liste de "to do". 

Personnellement, je fais des listes pour à peu près tout.

La liste pro, bien évidemment, arrive en tête. Mon petit truc à moi? Rajouter des trucs que j'ai déjà fait juste pour le plaisir de pouvoir mettre un petit check à côté. On se fait plaisir comme on peut... 

Liste

Mais il y a aussi d'autres listes, plus improbables… 

La liste de tes bonnes intentions. Tu sais, cette fameuse liste que tu te fais dans le coin de ta tête (ou que tu affiches sur ton frigo si tu es vraiment motivé)(voire que tu plastifies si ton deuxième prénom est Bree) et sur laquelle figurent toutes les bonnes résolutions que tu tiendras jamais. Elle apparaît en général un 1er janvier (après une Saint-Sylvestre manifestement trop alcoolisée). 

Liste intentions

 La liste "gni?" où des tâches aussi fastidieuses qu'improbables attendent en vain d'être réalisées.

Liste improbable

 

La liste des courses que tu fais à Tendrépoux lorsqu'il se dévoue pour faire le supermarché. Toi, en général, tu n'as pas besoin de liste car tu sais de mémoire qu'il manque du vinaigre de Xérès et qu'il faut aussi racheter de l'adoucissant spécial chaussettes. Mais Tendrépoux, lui, il débarque en terre inconnue. Et si tu ne veux pas qu'il revienne avec seulement des bonbons et du chocolat ("ça avait l'air trop bon!") et qu'il oublie tes Tampix, tu as intérêt à être précise dans tes demandes. Méga précise même. 

Si tu lui dis juste "prends des champignons", il te répondra immanquablement "combien?". Et ne t'avise pas de lui répondre  "500 gr" (ou pire, "une livre"), lui ce qu'il veut, c'est savoir le nombre exact de champignons que tu veux.

Liste des courses

 

Voilà une belle liste bien précise qui permettra à Tendrépoux de ne passer que 3 heures dans les rayons du supermarché (sauf si tu prends aussi le soin de lui dessiner un plan du magasin pour lui préciser où il trouvera tous ces produits). Idéalement, il aurait préféré un fichier excel mais comme tu n'as pas que ça à faire (cf listes précédentes) et que tu es saine d'esprit, tu l'envoies aux courses avec son petit papier et un joli stylo pour rayer les articles au fur et à mesure. 

Il y a aussi la liste des invités au mariage de ton frère, la playlist de soirée, la liste des étudiants à la rentrée, la liste de naissance du petit Jules, la liste noire des collègues kiants (pour rester polie) qu'il faut éviter quand tu les croises dans les couloirs, ou la liste des fournitures scolaires avec son lot de trucs introuvables.  

Pour ma part, ma liste préférée rest celle-là: 

Liste été

 

Et toi? Tu es aussi adepte des listes en tous genres? ou tu as juste un cerveau qui fonctionne?