AFF-TO-BE-OR-NOT

Good morning to thee, fidèle lecteur!

Comme tu le sais vu que je te le rabâche à longueur de billets, ma nouvelle vie de prof en fac primipare me laisse peu de temps pour 1) écrire sur ce blog et 2) avoir une vie culturelle aussi développée que je le souhaiterais. 

Mais quand même, il nous arrive de temps à autre à Tendrépoux et moi de casser notre livret A et de nous payer une petite sortie culturelle, et c'est ce que nous avons fait pas plus tard qu'il y a quinze jours: nous avons laissé Mamerveille à une baby-sitter et sommes allés au théâtre puis au resto entre copains. Wouhouhou! (danse du string à paillettes). 

Nous sommes allés voir "To be Hamlet or not", écrit et mis en scène par Charlotte Rondelez au théâtre de Poche de Montparnasse. Le pitch? Depuis 5 siècles, Hamlet voit son père, sa mère, sa fiancée, son meilleur ami et accessoirement lui-même décéder dans d'atroces souffrances. Tous les jours. Et ça fait un peu mal. Si quand même. Et il commence à en avoir ras la casquette. D'où l'idée de sortir de son livre et d'aller chercher son auteur pour modifier sa triste destinée. 

Je te vois venir, lecteur perplexe, et laisse moi te dire qu'il n'est nul besoin d'avoir passé l'agreg d'ingliche pour suivre la pièce, ni d'avoir pris 3 Xanax avant, le thème est traité avec beaucoup d'humour et Charlotte Rondelez réussit l'exploit de te faire te gondoler avec Hamlet (joué par un bogosse, ce qui n'enlève rien) (Tendrépoux me dit qu'il voit pas le rapport). Les acteurs sont juste énormes (au sens figuré hein) et on a passé un super moment. Le texte est bourré de références littéraires juste jouissives pour l'ingliche titcheur que je suis et l'intimité de la scène du théâtre de Poche créé une vraie proximité avec les acteurs. Bref, conquise j'ai été. 

C'est très bien, me diras-tu, mais qu'est-ce que tu veux que ça me fasse? 

Hé bien ça te fasse que, dans ma grande générosité,  je te propose de gagner, ami Parisien, non pas 1, ni même 2 mais 3 places pour deux pour aller découvrir cette pièce (je suis sympa, je t'envoie pas tout seul, ton épouse/conjointe/copine/pote/mère/belle-soeur etc, peut viendre avec toi). 

Alors attention, parce que cette offre éclair n'est valable que pour demain soir, samedi 23 février 2013 à 20h au théâtre de Poche Montparnasse (clique sur le lien pour les détails). Donc il va falloir être réactif! 

Pour participer, il suffit de me laisser un commentaire avec ta réplique shakespearienne préférée (en frènche, j'accepte aussi). Si tu likes sur Facebook, ça compte double. Je procèderai au tirage au sort ce soir à 22h (pour te laisser le temps d'organiser ta soirée de demain). 

Les gagnants seront priés de m'envoyer un mail (cliquer sur "Contacter l'auteur" en haut à droite de cette page) (non pas là, là) (voilà, c'est ça). Je leur indiquerai la marche à suivre. 

En attendant, fare thee well, et bien le bonjour chez toi!