Je sais pas toi, lecteur citadin, mais moi en ce moment, je rêve de ça: 

fond-ecran-paysage-enneige 

voire de ça:  

Désert 

allez, à la limite, de ça aussi: 

fond marin 

Le point commun? Même pas des destinations paradisiaques. Ni un désir irrépressible de vacances. Non, juste le silence. Le Silence absolu. A la rigueur, je tolèrerai le bruit du flocon qui tombe sur la couche de neige fraîche, le glissement du scorpion dans le sable ou le son du plancton qui nage mais c'est tout. 

Je fais un burn out auditif, figure-toi. Gni? te dis-tu certainement. Qu'est-ce qu'elle nous invente encore la Titch? Sa naine lui déchire les tympans, c'est ça? 

Que nenni! te répondrai-je. Mamerveille n'a rien à voir là-dedans. Je suis juste en overdose de bruit, je deviens intolérante aux décibels, ce qui n'est pas complètement paradoxal pour une personne dont le métier consiste à 99% à dire à ses élèves d'arrêter de papoter, de bavarder, de bavasser, de discuter, bref, de la BOUCLER! 

Oui, je l'admet, je suis bruitophobe. En même temps, y a de quoi. Laisse moi te décrire mon environnement sonore en ce moment. En bonne parisienne qui vit dans un immeuble, certes fort joli mais pas du tout isolé, voici ce que j'ouïe à longueur de journée.  

Un peu de ça (merci la voisine du dessus). 

chihuahua-7

Tu rigoles, je le sens (si, si, je le sens), mais sache que cette saloperie bestiole émet des couinements insupportables toutes les 5 secondes (j'ai chronométré). C'est le supplice de la goutte version auditive. 

A cela, rajoute une rue très passante (et des fenêtres en simple vitrage). Donc ça nous donne ça:  

scooter

(Ces appareils de torture du lobe devraient être interdits)

Plus ça: 

ratp-bus+ 

(Pratique, le bus qui passe toutes les 3 minutes à l'arrêt situé à 50 m de chez toi... )

Comme on a de la chance, on a aussi ça juste à côté de chez nous: 

pompiers 

Et puis, bien sûr un peu de ça aussi. 

paris-camion-proprete-ville 

En sus, tu peux rajouter ça: 

marteau piqueur

Ca: 

10a perceuse 

Et ça: 

scie circulaire 

Oui, je sais, on est vraiment vernis, l'immeuble en face de chez nous est en travaux jusqu'en juillet 2012. C'était un immeuble de 3 étages, et ils en montent 3 de plus. Je peux voir la progression des travaux depuis ma fenêtre: fascinant…

Je te laisse faire l'addition, lecteur matheux, ça fait cher en décibels. Je t'arrête tout de suite, Mamerveille ne contribue en rien à ce boucan général, cette petite ne pleure jamais (tu as le droit de me détester). Si je n'étais pas aussi gaga de ses  charmants gazouillis je me baladerais toute la journée avec des boules Quiès, mais bon, je prends mon mal en patience et attends Noël où je devrais recevoir le seul cadeau que j'ai demandé: 

Astronaute-Hunter-Freeman

 Paraît qu'on entend moins le bruit du lave-linge et que la NASA fait la taille 2 mois...