baleine_a_bosseEuh… hello? Y a encore quelqu'un? 

 

Pfff, je suis désolée de t'avoir ainsi abandonné à ton triste quotidien, lecteur déçu. Moi qui pensais qu'une fois en vacances l'inspiration me tomberait dessus comme la pluie au mois de juillet d'octobre… Une coquille vide je suis. 

 

N'ayant plus de nains dont je puisse te narrer les exploits en cours, il me reste bien heureusement mon état de baleine qui s'avère être une source quasi inépuisable d'anecdotes aussi intéressantes qu'uniques (si, si, toute femme enceinte pour la première fois a l'impression que ce qui se passe dans son corps n'est jamais arrivé à quiconque sur la planète). En bonne baleine narcissique, voici donc les dernières nouvelles du front. 

 

Je te l'avais dit dans le billet précédent (faut suivre hein!): en ce moment, mes synapses se connectent aussi rapidement que ceux d'un candidat de Secret Story. Et, pas de bol, j'ai un maximum de trucs bêtes à gérer. Comme ce dégât des eaux, survenu il y a déjà un mois, et pour lequel je n'arrive pas à me motiver pour aller faire signer le constat à notre charmante inondatrice du dessus. Ou ce message inquiétant de la CAF ("Vos prestations sont momentanément suspendues") qui ne laisse rien présager de bon quant au versement de mon congé maternité en septembre et qui pourtant ne suscite dans mon cerveau lent aucune réaction particulière hormis un "ah oui, tiens, faut que je m'en occupe". 

 

Je te l'accorde, tout ceci n'est pas bien méchant. Mais quand ton esprit n'est concentré que sur le choix - cornélien - des couleurs de la chambre de ton nain à naître, ou sur la décision - vitale - d'investir dans un berceau ou d'acheter directement un lit d'enfant, hé bien il est très difficile de se concentrer sur des considérations vilement administratives. Quoi je ferai moins la maligne quand j'aurai plus un rond en septembre et un plafond qui s'effondre??

 

Pour en rajouter une couche, c'est ce mois-ci que la copro a décidé de remettre aux normes notre ascenseur. Pour info, nous habitons au 4ème étage et je suis maintenant enceinte de presque 6 mois. Selon l'équation bien connue: masse (plus quelques kilos) x hauteur + sacs de courses x capacité pulmonaire d'un bulot en fin de vie =  Titcheur écarlate, essoufflée et vociférante. Une baleine alpiniste, on aura tout vu. 

 

Mais quand, en plus, notre chaudière décide de nous lâcher, là je dis stop! Le pauvre engin, qui donnait des signes de fatigue manifestes depuis des mois, n'a pas tenu le choc de la vague de chaleur (si si, tu sais, à un moment au mois de juillet il a fait chaud!). Et évidemment, malgré nos nombreux avertissements au proprio pour faire quelque chose AVANT qu'elle ne rende l'âme, il a fallu attendre le décès officiel de la bête pour que quelqu'un réagisse. Bilan: une semaine sans eau chaude. Certes, ça aurait pu être bien pire et tomber en plein hiver, mais crois-moi, les douches froides (mais vraiment froides, hein, pas tiédasses) tous les matins, bah c'est gavant. Heureusement, mon ingénieux ingénieur de mari nous a bricolé une solution aussi antique qu'efficace: faire bouillir de l'eau et en remplir de grandes bassines pour pouvoir faire nos ablutions sans risquer l'infarctus. 

Une baleine en eaux froides, je savais pas que ça existait. 


Bref, toutes ces petites misères n'enlèvent rien au bonheur de porter mon baleineau, de regarder mon ventre se déformer sous ses coups (quoi, ça fait "Alien"?), de ne plus pouvoir faire mes lacets toute seule, ou me redresser toute seule, d'avoir envie de faire pipi toutes les 10 minutes et de marcher les pieds en canard. Chaque jour amène son lot de découvertes et en bonne future primipare, je m'esbaudis à la moindre nouveauté: "Trop drôle! Je vois plus mes pieds!", "Oooooh, j'ai pris un coup de pied (ou serait-ce une massue?) dans les côtes!", "Hihihihi, j'ai encore pris une taille de bonnet!"

 

Evidemment, chaque éblouissement a son corollaire dépressif (ça dépend des jours): "Bouhahah! Je suis tellement grosse que je vois plus mes pieds!", "Aaarghhh! Mais il fait quoi là-dedans ce gosse? Il joue au baseball?", "Ouiiinnnn! J'ai encore pris une taille de culotte!"

 

Une baleine bi-polaire, tu connaissais?