pare_brise

Hello lecteur délaissé! 

Nan mais qu'est-ce qui m'arrive? Sont-ce mes neurones noyés dans les hormones de grossesse qui refusent de se connecter pour d'autres motifs que d'aller chercher de la bouffe dans le frigo? Est-ce la fin de l'année scolaire et le relâchement général qu'elle entraîne qui m'empêchent d'aligner deux mots sur ce blog? Je ne sais pas, mais en tous cas, ce désert billetesque ne peut plus durer! 

Ca tombe bien, ma vie étant plus mouvementée qu'un épisode de Lost, j'ai plein de trucs à te raconter. Notamment ce qui m'est arrivée lundi soir. (Pause dramatique).

Lundi soir, cher lecteur, c'était un peu ma dernière journée officielle de travail avant... un bail vu que je suis en congé mat' à la rentrée de septembre. De travail au lycée j'entends, car j'ai encore le bac à corriger (mais ça, c'est une autre histoire, arrête de me perturber avec tes digressions, c'est insupportable). J'ai donc enchaîné 4 heures de surveillance du bac de français des 1ères technologiques puis un conseil d'administration. En gros, 4 heures de sieste de concentration intense, suivies d'au moins 4 heures de comptes d'apothicaire (euh... les 10 000 Euros pour changer la moquette de l'appartement de fonction du proviseur, c'est pas un peu beaucoup?) et de négociations ardues sur la répartition des heures d'enseignement de la rentrée prochaine.

Ne tenant pas à prendre la route trop tard (le dernier conseil d'administration avait fini à 23h30, l'A12 était fermée et je m'étais perdue dans les départementales du coin tout en étant sur la réserve de mon plein d'essence...), je décidai de décaniller sans demander mon reste sur le coup des 21h30. Je descends sur le parking où étaient garées les quelques voitures des collègues présents et me dirige vers la mienne, parquée tout au fond. Et là, le choc. Mon pare-brise était complètement explosé côté conducteur. Genre gros coup de batte de baseball. Impossible de rentrer puisque je n'avais plus aucune visibilité et surtout parce que j'étais extrêmement choquée. Le parking du lycée est en effet fermé et surveillé par caméra et seule ma voiture avait été vandalisée. 

Je remonte donc en salle de conseil pour alerter mes collègues et la direction. Tous descendent constater les dégâts. Je tremble un peu (beaucoup). Bah oui, en deux ans, je n'avais jamais eu l'ombre d'un soupçon de sentiment d'insécurité sur mon lieu de travail, malgré la réputation d'un établissement "ZEP-prévention violence". Je n'avais pas eu le sentiment non plus d'avoir suscité le moindre grief de la part de mes élèves cette année, au contraire, l'affection me semblait réciproque. En même temps, le fait que seule ma voiture ait été touchée, la violence de l'impact et le fait qu'aucun projectile susceptible d'avoir été lancé depuis l'autre côté du grillage rendent peu probable le coup du hasard (bien qu'après visionage des vidéos de surveillance, il apparaît que personne n'a pénétré dans l'enceinte du parking, mais qu'une bande de jeunes a été vue s'arrêtant brièvement face à ma voiture de l'autre côté du grillage)... Peut-être est-ce mon immatriculation 75 qui a déplu? Ou simplement que ma voiture était relativement accessible à travers le grillage du parking? Ou serait-ce alors un pigeon transgénique qui aurait de gros problèmes de transit? Qui sait...

Tout ça pour dire que j'ai dû trouver une solution pour rentrer à Paris à 22h30 (merci à Tendrépoux d'avoir mandaté Joli-Papa pour venir me chercher!), que j'étais passablement choquée même si ce n'était "que" de la tôle froissée comme on dit, qu'il a fallu ensuite aller faire dépanner la voiture, l'emmener au garage, faire changer le pare-brise, retourner la chercher le lendemain, bref, passer du temps à réparer les bêtises de quelques jeunes désoeuvrés. J'en profite d'ailleurs pour remercier C. de m'avoir trimballée toute la journée! Aujourd'hui, j'hésite à aller porter plainte (encore du temps de perdu), même si je sais qu'il faudrait. Mais l'idée de reprendre ma voiture pour aller me re-garer sur un parking de la commune... hmm... comment dire? 

Et toi lecteur chou, as-tu une idée de qui a fait le coup? Le colonel Moutarde? Jean-Kévin? Le pigeon transgénique? Toute théorie sera la bienvenue dans les commentaires.