fcukRhhhhoooooo, que ça fait longtemps que j'ai pas posté!!! En même temps, j'avais pas grand chose à raconter jusque là, et moi, quand j'ai rien à dire, en général je me tais. 

Mais là, il fallait que je partage avec toi la pépite du siècle: ze pépite of ze century. Si. 

Je corrigeais tranquillement le bac blanc des Terminales S, calée dans le canapé, TSF Jazz en fond de tâche, un thé fumant sur la table basse et le stylo rouge à la main quand tout à coup... (suspense de folaïe), je tombe sur un bijou, que dis-je, un véritable joyau de copie. Pour que tu saisisses bien l'ampleur des dégâts, je vais me permettre de t'en scanner des petits bouts. Je fais jamais ça d'habitude, mais là, c'est tellement énorme que cet élève mérite qu'on publie son oeuvre pour la postérité. Bien sûr, je ne donnerais pas son nom, ce petit va peut-être un jour chercher un travail (quoiqu'il devrait s'abstenir de tout travail nécessitant de savoir écrire si tu veux mon avis...). 

Voilà donc, cher lecteur, les cryptogrammes qu'il m'a fallu déchiffrer pendant 45 minutes. Telle Champollion devant la pierre de Rosette, j'y suis allée à la loupe pour comprendre cette copie. 

Copie2

Bon, à la limite, il n'y aurait qu'un problème d'écriture, je dis pas. C'est pas très respectueux du correcteur, mais après tout il a quand même essayé de répondre aux questions. Mais là, si je te retranscris ce qu'il a écrit, tu vas vite comprendre que le problème de cet élève n'est pas uniquement d'ordre graphique. Je n'ai d'ailleurs pas réussi à tout déchiffrer, si tu y arrives mieux que moi, dis moi ce que tu as compris dans les com'. 

"Love to love, is not possible and the concentrayte of the class, he has new reforme of scholaritie worlde is very, very inegalities of in the country of other country because a money, the money is a probleme and the science is ????."

Voilà. Alors on va encore dire dans les commentaires que je méprise mes élèves, que je suis la pire titcheur du monde et que je mériterais de brûler vive sur le bûcher des mauvais profs qui sont impitoyables avec leurs nains pour avoir osé 1) me bidonner, 2) me plaindre que le niveau baisse et 3) n'avoir aucune indulgence pour les difficultés manifestes de cet élève, mais franchement, tout prof d'anglais qui se respecte aurait juste les poils qui se hérissent à la lecture d'un tel charabia.

Je veux bien que certains aient des difficultés en ingliche, j'ai jamais dit que c'était facile. Je veux bien comprendre que certains aient "des difficultés d'expression" pour parler pudiquement. Je veux bien aussi que la ponctuation soit en option, que le vocabulaire soit approximatif et que la grammaire laisse à désirer. Mais normalement, je suis censée pouvoir comprendre ce que cet élève essaye de me dire et là, avec toute la bonne volonté du monde, j'y arrive pas. Sérieusement, je ne vois pas de quoi cette personne souhaite m'entretenir. D'ailleurs, mon rire n'est que nerveux, car tout cela serait très rigolo si le bac n'était pas dans 4 mois... Bref. 

Je continue la lecture de la copie. La question 8 est un Vrai ou faux? Il suffit de répondre par "True" ou "False" et de justifier avec une citation du texte. En général, les élèves aiment bien ça. Et là je lis: 

8. b) Fals because not true.

c) True because not fals. 

C'est d'une logique implacable et non dénué d'humour. Je sais apprécier. Bon, ok, il aurait pu recopier le mot "false" correctement (c'est pas comme s'il apparaissait pas dans la consigne...), mais on va pas chipoter. 

C'est quand j'ai lu (enfin, déchiffré) sa réponse à la question 4 que, là, j'ai vu rouge. Je te mets le scan: 

Copie1_

Voilà. Si, si tu as bien lu. Enfin moi, tous les collègues à qui j'ai montré ce gribouillis ont tous compris le même mot que moi. Tu sais, ce joli mot de 4 lettres commençant par un F que les anglophones utilisent pour exprimer leur énervement. Hé bien voilà. Dans sa copie de bac blanc d'anglais, cet élève, bien conscient d'avoir une écriture de chien et de parler un anglais plus qu'approximatif, s'est cru autorisé à littéralement insulter son correcteur. Moi donc. Et bien moi, autant je suis ouverte à l'humour et aux réponses décalées, autant je m'offusque (presque) plus quand je lis du charabia, autant là, me faire prendre pour une saucisse par un nain de 17 ans, ça m'a énervée. Si, un peu quand même. 

Parce que la question 4 n'était même pas méchante, qu'elle ne lui avait rien fait, la pauvre (et moi non plus, soit dit en passant...). Parce qu'il a même pas assumé son fuck en l'écrivant lisiblement (tout est relatif bien sûr). Parce que je m'étais déjà trouvée bien sympa de passer le double de temps juste pour déchiffrer son écriture et essayer de comprendre ses réponses pour tenter de lui trouver des points pour qu'il ait une note pas trop épouvantable et que pour me remercier, il m'injurie. Parce que, effectivement, quand on a rien de mieux à dire, il vaut mieux se taire...