verglasLecteur observateur, il ne t'aura pas échappé que ces derniers jours ont été marqués par une anomalie météorologique abominable: il a neigé en plein mois de décembre! L'hallu totale! 


Alors maintenant, il neige à Noël en France? C'est nouveau ça. D'habitude il pleut, il fait gris et 10°C et tout le monde se plaint qu'il n'y a plus de saisons ma bonne dame, que Noël sans neige, c'est quand même moins féérique, et de râler. 


Là, ces braves gens ont été exaucés: 10 cm de neige bien molle et crissante sous les pieds en plein Paris, du jamais vu depuis 1987 il paraît. De gros flocons cotonneux qui sont tombés sans discontinuer, couvrant la ville d'un doux manteau qu'on aurait presque eu envie de goûter à la petite cuiller. Mais là non plus, ce ne fut pas bien reçu. 


Comment? Mais c'est inadmissible! La neige, ça glisse et quand ça gèle, ça glisse encore plus et j'ai pas de pneus neige, mais que fait le gouvernement? (en gros). 


Loin de moi l'idée  de remettre en question le calvaire qu'ont vécu des milliers de gens dans la nuit de mercredi à jeudi, ils ne sont pas responsables les pauvres et ont payé les frais d'une incompétence magistrale. 


Nan parce que s'étonner que ce soit la pagaille quand Météo France a prévu la veille de la manière la plus exacte et précise qui soit les conditions météo du lendemain, plaçant des départements en vigilance orange, normalement ça aurait dû interpeller quelques cerveaux (lents, certes, mais tout de même). Hé ben non. Tout le monde il a été surpris. 


- Tiens? On aurait peut-être du intervenir avant que les bouchons ne se forment, maintenant on passe plus avec nos chasse-neiges. 


- Oh, dis-donc, c'est marrant, les franciliens ne sont pas équipés de chaînes ou de 4x4, c'est ballot, ça aurait été plus pratique! Surtout dans les virages en côte de la N118...


- Tu crois qu'on aurait pu fermer certaines routes préventivement, pour éviter au moins que les poids lourds ne bloquent la circulation en se mettant de travers? 


Perso, j'ai eu la chance que la neige tombe un mercredi, jour où je ne traverse pas l'Ile-de-France pour aller à l'école. J'ai échappé à un calvaire certain et je n'aurais jamais eu l'abnégation de certains qui ont dormi dans leur voiture ou rejoins des camps de fortune. Je pense que j'aurais pleuré, appelé Tendrépoux, re-pleuré et légèrement paniqué aussi. C'est donc avec un sens civique poussé que je ne suis pas allée en cours hier (à l'instar de 80% de mes collègues et de mes élèves, non riverains de notre charmant établissement), histoire de pas aller vérifier en personne si les autoroutes et départementales que j'emprunte quotidiennement étaient aussi verglacées qu'ils le disaient à la radio. J'ai lâchement préféré attendre que ça fonde. 


De toutes façons, toi et moi savons bien qui est responsable de ce bazar généralisé: la DDE n'y est pour rien, c'est sûrement le psychopathe qui a volé le déneigeur de ma commune qui a récidivé dans tout le département (et qui doit avoir des cousins dans l'est de la France si tu veux mon avis). 


PS: oué, je sais, j'ai pas résisté à l'idée d'écrire un billet "facile" avec option pointage de doigt et coup d'épée dans l'eau, mais avec mon idée à la con de blog de l'Avent, faut bien nourrir la bête...