livreAujourd'hui, lecteur lettré, et en hommage à mes élèves qui passent le bac philo en ce moment même et qui galèrent pour se rappeler ce qu'a dit Platon sur l'art, ou Bergson sur la science (ou qui regrettent de ne pas avoir écouté la prof qui en parlait…), je te propose un parcours littéraire sur la lettre L. Des citations quoi. 


Légèreté: celle de l'être est insoutenable d'après Kundera. En effet, si tu commences à réfléchir à combien ton existence pèse dans le grand tout de l'univers, t'as pas fini de te sentir minus, voire minable.


Liberté de pensée: "vous ne m'enlèverez pas ma…" a dit un grand penseur français du 21ème siècle, porteur de barbiche décolorée et exilé en Amérique du Sud pour ne pas payer ses impôts. Ca c'est de l'engagement politique! 


Lecteur: "Est plausible ce que vous parvenez à faire avaler à vos lecteurs" (Somerset Maugham). Hé hé.


Lycée: j'aime bien la double définition qu'en fait Ambrose Bierce "1/ Ecole antique où l'on s'entretenait de philosophie. 2/ Ecole moderne où l'on discute de football".


Littérature: "En littérature, le plus sûr moyen d'avoir raison, c'est d'être mort". Ah ben zut, si même Victor Hugo le dit (et il est mort!), il doit avoir raison!


Livre: "A quoi bon apprendre ce qui est dans les livres, puisque ça y est?" Jean-Kévin Sacha Guitry. 


Lapin: "Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal." (Robert Sheckley). Si un de mes élèves place ça dans sa copie ce matin, je lui offre un hamster nain. 


Latin: "Est seulement utile pour lire les inscriptions des fontaines publiques". C'est pas moi, c'est Flaubert qui l'a dit. Quidquid latine dictum sit, altum sonatur  (Quoi que l'on dise en Latin, ça sonne profond). 


Langue: "Se taire, c'est pareil dans toutes les langues" (Geluck). Je sortirai ça à mes élèves l'année prochaine. 


Luego: Hasta.