consultant_image_droleAujourd'hui cher lecteur, je vais te parler un peu de l'être exquis qui partage ma vie.
Enfin de son boulot plutôt. Car mon cher et tendre exerce un métier magique: il travaille davantage qu'un ministre,  il a plus de responsabilités que Jean Sarkozy et il sauve plus de vies que le Dr Shepherd: il est consultant dans une boîte américaine.
Mouais, te dis-tu. Encore une prof complètement à côté de la plaque niveau priorités... Que nenni! Dans "consultant", n'y a-t-il pas le mot "sultan"? C'est dire si c'est un job important!

D'abord, sache que c'est un vrai métier. La preuve, on en trouve la définition dans Wikipédia:
"Un consultant est un spécialiste extérieur à une organisation à qui l'on fait appel afin d'obtenir un avis au sujet d'une question ou de l'aide pour résoudre un problème précis."

D'autres mauvaises langues sur le net te diront que: "Un consultant est un individu portant un costume et une cravate, coûtant plus cher que les employés d'un client qui a trop d'argent, et dont l'occupation principale est de donner des réponses inutiles à des questions que personne n'avait posées." Mais c'est rien que des gros jaloux qui comprennent rien à la vie.

En gros, ma divine moitié est payée à donner des conseils à son client, comme par exemple l'aider à choisir la couleur du papier peint du bureau du chef ("Vous pensez que taupe est encore tendance ou ça fait trop 2008?"). Tu vois le concept? Bon, bah lui, il est pas spécialiste en papier peint mais en rénovation de systèmes d'information dans les grandes boîtes d'assurance. Je sais, c'est un peu moins funky mais à la base, c'est tout pareil.
Je vais garder la métaphore de la déco, parce que sinon, je sens que je vais te perdre. Il suffit que tu remplaces "papier peint" par "système d'information". Pour les novices, remplacer "système d'information" par "zordinateurs".


Alors voilà comment ça se passe:
Tout d'abord, le consultant établit un diagnostic:  "Votre papier peint est tout pourri."
Puis, il justifie son diagnostic: "Vos équipes n'y connaissent rien en papier peint et en plus c'est des grosses feignasses qui partent à 17h30."
Ensuite il propose un plan d'action: "Avec mon équipe de 2 experts, on va vous changer tout votre papier peint."
Après, il suggère une formation à son client: "Mieux, avec mon équipe de 2 experts, on va apprendre à vos tâches employés à changer le papier peint eux-mêmes."
Enfin, il avance un planning et un budget: "ça vous coûtera la modique somme de 2 millions d'euros, mais on s'engage à tout vous faire en 3 semaines."

Le client, conquis, signe le chèque, et le consultant n'a plus qu'à se mettre au boulot.

C'est là qu'en général, ça se complique.
Oui, parce qu'en fait, son équipe de 2 experts consiste en 2 débutants qui viennent d'être embauchés et qui, à la base, sont plutôt formés au crépis et pas du tout au papier peint. Du coup, les pauvres bougres se retrouvent à potasser du Valérie Damidot pour apprendre à encoller au plus vite. 
Le planning de 3 semaines que le consultant a vendu à son client ne précise pas que l'équipe est censée travailler de nuit si elle veut tenir ses engagements. Note, cher lecteur, que les choses sont plutôt bien faites car c'est en général le Senior Executive (ou Sex, car oui, le consultant a aussi de l'humour) qui vend le business, laissant le soin au Senior Manager (SM, qu'est-ce qu'on se marre dans ces boîtes de conseil!) de mener à bien le projet. Du coup il s'en fout le Sex s'il vend des trucs infaisables puisque que c'est pas lui qui y passe ses nuits. D'ailleurs, le SM porte plutôt bien son nom... CQFD.
Enfin, il faut admettre que les tâches employés sont rarement très chauds à l'idée que des étrangers-envahisseurs viennent leur expliquer: 1) leur métier 2) qu'ils le font mal 3) qu'ils va falloir tout réapprendre différemment en 3 semaines 4) qu'il va falloir qu'ils lisent leur mails à 2h du matin.

Voilà, lecteur, ce qu'est un consultant. Et mon délicieux époux, SM de profession, ne déroge pas à la règle. Ah, si tu le voyais rentrer sur le coup des 23h, le costume impeccable, le PC prêt à dégainer, me parlant de son client adoré qu'il est fier de servir corps et âme! Les larmes m'en montent aux yeux. C'est beau une telle passion, un tel dévouement à la Cause!

Et puis, sans me vanter, je ne connais personne qui fasse de plus belles slides que lui! Il manie Powerpoint comme le Dr Shepherd le scalpel. Tel un dieu de la polyvalence, il arrive à être en "conf' call" tout en tapant un compte-rendu de réunion, et ce dans le RER qui l'emmène au boulot. Et, ô bonheur suprême pour l'Ingliche Titcheur que je suis, il s'exprime dans une langue très très proche de l'anglais. Et c'est d'une oreille amusée mais toujours bienveillante que j'écoute ses conversations téléphoniques avec ses collègues: "Bon, les next steps c'est quoi? T'as fait ton time report ? C'est toi qui prends en charge le delivery du job? On a une idée du shooting price?" Je ne peux m'empêcher d'être émue par toutes ces choses importantes que l'homme de ma vie accomplit quotidiennement. Et quand, exceptionnellement, il travaille aussi le week end, je me console en pensant à toutes ces vies transcendées par son intervention...

Alors si toi aussi tu veux dédier ta vie aux autres, faire le bien autour de toi et te sentir utile à la société, deviens consultant!